La parentalité

17 juin 2016

Le rôle du père

17 juin 2016

Le postnatal

17 juin 2016

Quatre temps dans la période postnatale

Immédiatement après l’accouchement

C’est un temps de partage dans le couple. Une grande expérience se termine. Il est bien naturel que la femme revienne sur les moments intenses qui ont eu lieu ; que ce soit parce qu’ils étaient beaux, que ce soit parce qu’elle pense avec le recul qu’elle aurait pu mieux faire. Cela s’appelle le temps de la mesure qui indique en effet là où la femme pourra encore progresser. Trop souvent il est pris comme un temps de jugement contre soi, alors que quoi qu’il se soit passé, donner la vie est en soi-même un dépassement respectable.

Quelques jours à la maternité

C’est le temps pour prendre contact avec l’enfant, protégé par l’aide que la femme reçoit de l’équipe des puéricultrices en particulier. Mais c’est aussi un temps de mise en ordre de ce qui a été vécu. La femme prend le temps d’écrire l’expérience exceptionnelle qu’elle vient de vivre pour mieux la conscientiser, mieux en tirer tout l’enseignement pour sa vie et son accomplissement personnel.

Le premier mois

Il est le plus souvent un temps où l’enfant prend encore toute la place. Si l’équilibre de l’adulte s’appuie sur la juste proportion entre père/mère, amant/amante et le secteur personnel d’épanouissement, pendant ce premier mois la mère occupe le devant de la scène. Passé ce temps, le couple devra retrouver son équilibre amoureux et chacun des deux partenaires doit retrouver aussi le secteur d’épanouissement personnel qui ne concerne ni la famille ni le couple, que ce soit à travers le travail, l’art ou l’engagement associatif par exemple.

La première année

La parentalité doit s’équilibrer en fonction de ce qui a été appris dans la grossesse et dans l’accouchement. Connaître les enjeux de cette période pour l’enfant permet de ne pas se perdre dans des inquiétudes inutiles et de trouver son équilibre et son plaisir dans une nouvelle vie familiale, où la responsabilité de l’autre ne conduit pas à nier sa propre vie, ni ce qu’on doit à cet enfant qu’on a mis au monde.

Les travaux du Dr Reynes amènent à proposer un accompagnement de chacun de ces temps de façon spécifique, avec un suivi personnalisé.

IsaA_Postnatal