Paroles d’Hommes à Lyon : une date supplémentaire

24 juin 2015

Le postnatal

17 juin 2016

La parentalité

17 juin 2016
empty image

Selon la Haute Autorité de Santé…

…nous devrions rebaptiser la préparation à l’accouchement : préparation à la naissance et à la parentalité.

On peut en effet se poser la question de savoir s’il vaut mieux se préparer aux 10 heures du travail de l’accouchement ou aux 30 ans qui vont suivre…

Quand on voit les difficultés que rencontrent les parents dès la période postnatale, on est en droit de se demander si devenir parent est si naturel !

Chaque âge de l’existence nous convie à un nouveau dépassement de nous-mêmes. Ne faut-il pas en effet se poser la question du nouveau degré de maturité à acquérir, au moment où la vie va nous confier un enfant ?

Qu’en est-il de devenir parents ? Comment cela s’acquiert-il ? Avec quel programme ?

Le programme de la préparation à la parentalité : La grossesse

Le travail que nous effectuons sur la grossesse depuis une quinzaine d’année nous a montré qu’elle contenait par elle-même le programme de la préparation à la parentalité. Il ne s’agit pas d’un apprentissage intellectuel, mais de trois expériences successives qui vont préparer le couple à devenir parents.

Cet apprentissage respectueux des choix de vie personnelle, respectueux des différents choix de sociétés dans laquelle peut vivre un couple, apporte des bases communes, adaptables à chacun. Chacun des trois trimestres de la grossesse va inciter le couple à faire une expérience pratique qui, si elle devient une éthique de vie, lui donnera les éléments de base pour conduire sans rupture, un enfant vers son accomplissement.

Les trois expériences pratiques de la grossesse

  • IsaA_ParentaliteApprendre comment on passe de « se projeter dans l’enfant », à le recevoir pour ce qu’il est lui-même : en se mettant en paix avec son propre passé on devient libre dans le présent.
  • Apprendre à rejoindre l’enfant dans son monde : celui du plaisir renouvelé par l’équilibre de nos besoins et la pratique de nos envies. Comment demander à un enfant de rejoindre notre façon de penser, de percevoir et de vivre, si nous ne sommes pas capables d’aller visiter son monde à lui pour y rencontrer le plaisir et non le devoir ?
  • Se préparer à vivre la grande rencontre que constituent l’accouchement et la naissance selon le projet que le couple aura établi ensemble.

 Devenir parents, un nouveau degré de maturité qui s’acquiert

  • A travers les expériences physiques et psychiques de la grossesse et de l’accouchement.
  • En se préparant non seulement à traverser les quelques heures de l’accouchement mais surtout les trente ans de responsabilités pour conduire une petite vie vers son accomplissement.
  • En accompagnant dans la naissance l’enfant qu’on aime dans la construction de sa personnalité.
  • En faisant l’expérience que se dépasser pour accoucher produit un surcroit d’énergie et une réjouissance.
  • En faisant l’expérience qu’un autre est plus important que nous, au point que nous ne pouvons plus être heureux si notre enfant va mal.
  • Et en découvrant que la nouvelle définition de l’amour du couple, c’est aider l’autre à s’accomplir en l’accompagnant dans les épreuves qu’il rencontre.